Voyage culinaire au japon : 5 idées reçues sur la cuisine japonaise

La cuisine japonaise, très vaste sujet ! Ce marché a littéralement explosé en France ces dernières années. Mais en dehors du fameux sushi, connait-on réellement cette cuisine si dépaysante ? De retour du Japon, je vous propose de démentir 5 idées reçues sur la cuisine japonaise.

5-idees-recues

De retour de voyage, je me devais de commencer une série d’articles sur la culture culinaire japonaise. Cette cuisine aux multiples visages connue à travers le monde entier et plus ou moins bien imitée. Ces quelques jours passés dans l’Archipel du Soleil Levant, ont été l’occasion de nombreuses découvertes, tant sur le plan des plats, des ingrédients et des usages.

Pour commencer notre périple gastronomique, je reviens sur  5 idées reçues bien répandues en France.

Idée reçue n°1 : les japonais mangent tout le temps des sushi

Nous y voila, et j’attaque fort! Le sushi, rien que ça.

Depuis quelques années, impossible de se promener dans un centre ville sans passer à côté d’un restaurant japonais. Si bien qu’aujourd’hui, restaurant japonais au sens français, veut dire restaurant de sushi. Je reviendrai plus en détail sur le restaurant à sushi où nous avons eu la chance de pouvoir manger à Tokyo

Le sushi, est devenu l’un des incontournables des tables françaises. Et quand on dit « je mange japonais », c’est tout de suite à cela que l’on pense. Une tranche de saumon ou de thon sur du riz, une coupelle de sauce soja sucrée ou salée, une boulette de wasabi bien verte, et quelques lamelles de gingembre bien roses. C’est bon ? Vous visualisez ?

Heureusement pour nous, cette idée reçue, n’en était pas une pour moi. Pour Monsieur en revanche, il se doutait qu’une autre cuisine japonaise existait, mais il était loin d’imaginer qu’il y avait si peu de restaurant à sushi, et que l’autre cuisine était bien plus que dominante.

sushi

FAUX. Les japonais ne mangent pas tout le temps des sushi, bien au contraire

Je dois vous le dire, c’est mon devoir… Non, les japonais ne mangent pas tout le temps des sushi.

Oui vous trouvez à Tokyo et de partout, des restaurants qui vous vendent des sushi. Mais le prix des sushi est plutôt excessif par rapport aux autresrestaurants japonais (il est assez facile de manger un repas complet au Japon pour moins de 600 Yens, en revanche un sushi au saumon peut vous coûter entre 150 et 200 Yens). C’est pourquoi, ils restent un met de luxe, d’une qualité incroyable et d’une richesse gustative inoubliable.

Vous l’aurez compris, manger des sushi au Japon n’a strictement rien à voir avec la banale expérience qu’ on nous propose dans notre petit hexagone. Qualité, quantité, accompagnement, il n’y a pas photo. Je reviendrai plus en détails sur l’art du sushi tel que nous l’avons vécu à Tokyo, dans un prochain article.

Idée reçue n°2 : les japonais ne mangent que du riz blanc

Quand on mange asiatique, d’une manière générale, on s’attend à manger du riz, que ce soit en Chine, en Thaïlande, en Corée du Sud ou au Japon.

Nous avons donc pris l’habitude de déguster notre bol de riz un peu collant, nature. Avouons le, ça n’a pas vraiment de goût, mais ça tient bien à l’estomac.

FAUX. le riz blanc, les pickles et les mélanges de céréales

Bol-de-riz

Nous avons découvert, et ce dans la majorité des restaurants où nous avons été, et même lorsque l’on nous préparait notre petit déjeuner traditionnel, que oui, évidemment les serveurs nous apportaient des bols de riz nature.

Mais avec ce bol de riz nous avions toujours à notre disposition des éléments d’agréments. Que ce soit des pickles ou des condiments. On nous a également apporté, des graines de sésame ou des épices.

La plupart du temps, nous avions des pickles. Mais qu’est ce qu’un pickles me direz vous ? C’est un équivalent des cornichons. Il s’agit de légumes marinés dans du vinaigre parfois colorés, servis en lamelles et qui servent d’assaisonnement. Parmi les légumes souvent utilisés, vous pouvez retrouver, le chou, le radis blanc, le cornichon, mais aussi des algues. Et la liste est loin d’être complète. Généralement ces pickles sont très colorés. Notre palais n’est pas habitué, contrairement à celui des anglo-saxons. Mais croyez moi, quelle découverte de les manger avec le riz !

On nous a également apporté, des graines de sésame ou des épices.

Autre point, tout comme nous disposons de différentes variétés de riz sur nos étalages, il en est de même dans les rayons japonais. Puisque la consommation de riz est nettement plus importante là – bas je vous laisse imaginer… Une chose est sure, on retrouve régulièrement  des mélanges sur le principe riz + légumineuses, que ce soit des haricots rouges ou des haricots noirs. Je ne reviendrai pas sur les apports nutritifs et l’avantage de telles combinaisons. Je vous dirai uniquement que c’est délicieux.

Idée reçue n° 3 : les japonais ne mangent pas de sucré

Qui a vu la carte des desserts d’un restaurant japonais a sûrement déjà eu envie de pleurer. En dehors d’un fondant au chocolat, d’une coupe de litchi au sirop, d’un daifuku, ou d’une glace au thé vert, on ne trouve généralement rien. Est ce à dire que les japonais n’apprécient pas le sucre ?

FAUX. Il est très facile de manger du sucré au Japon

sucreCertes, les restaurant d’une manière générale, ne proposent que des plats salés. Mais la gastronomie sucrée tient le haut du pavé dans la rue.

Les boutiques de douceurs ou « sweets » pullulent. L’une des grandes traditions japonaises, est de ramener de voyage à ses collègues et amis des boîtes de gâteaux typiques de l’endroit où l’on était. Et chaque ville a sa spécialité, que ce soit la forme, la couleur ou le goût. Faites votre choix Messieurs Dames !

Ensuite, je vous ai déjà parlé de la fameuse pâte de haricots azuki sucrée, l’Anko, qui est utilisée dans nombre de pâtisseries japonaises, comme les dorayaki, les taiyaki ou les daifuku.

Enfin, et parce que je ne peux pas parler de tout. Sachez que l’on trouve au Japon énormément de sucreries (ce qui fera l’objet d’un article) et de pâtisseries occidentales et que ces magasins ne désemplissent pas.

Donc si vous êtes plutôt sucré, ne vous inquiétez pas, vous trouverez votre bonheur au pays du Soleil Levant. Mais ne vous attendez pas à le trouver dans les restaurants.

Idée reçue n° 4 : les japonais ne boivent que du thé

Je crois que cette idée reçue est celle qui nous a fait tombé de très haut. Monsieur ne jure que par le café, et très naïvement (bien qu’un peu orienté par des comptes rendus de voyage au Japon…), nous nous sommes dit « il faut prendre du café lyophilisé, ce sera difficile sinon ».

FAUX. Au Japon on trouve du café à chaque coin de rue

theBien nous a pris d’oublier le café à l’appartement. Monsieur n’est absolument pas tombé en manque (bien qu’il ait fait l’expérience du thé vert et du thé matcha, ce en quoi je le félicite ici car je suis sure qu’il ne lira jamais cet article !).

Vous pensiez peut être que Starbucks aurait épargné l’un des pays où l’art de prendre le thé est plus qu’une affaire d’état, et bien NON. Pire, il a fait des émules et les chaînes de café sont à tous les coins de rues. Alors évidemment ne pensez pas trouver un bon ristretto car vous devrez dans le meilleur des cas vous contenter d’un blended si vous ne voulez pas souffrir d’une overdose de crème et de sucre (mais ceci est un autre débat).

Bref vous trouverez du café à l’américaine de partout, même dans les supérettes de quartier, en canette ou en gobelet fermé et maintenu au chaud dans des armoires chauffantes. Vous en trouverez également en grains à moudre sur les marchés.

A l’extérieur, les japonais consomment donc énormément de café, sûrement par mimétisme du mode de vie occidental plus que par goût, mais après tout ce n’est qu’une hypothèse, peut être qu’on nous ment depuis des années! Pour ce qui est de « chez soi », je ne peux malheureusement pas me prononcer mais vu les rayonnages de thé dans les magasins, je ne me fais pas trop de souci pour cette boisson plus traditionnelle!

Idée reçue n°5 : les japonais ne mangent que du poisson

Cette idée reçue rejoint un peu la première, même si grâce aux yakitori, les fameuses petites brochettes, délaissées par les adeptes du sushi au profit de leurs amis « ah non mais moi, le poisson cru, vraiment je ne peux pas », on sait que les japonais se nourrissent un peu de viande.

Un public un peu plus averti aura bien entendu tiqué à cette annonce. Je les entends déjà me dire « Quoi ? Mais Anne – Sophie ? Et le boeuf de Kobe ? Et le boeuf Wagyu ??? Mais qu’est ce que tu racontes ? » Oui enfin tout le monde ne peut pas avoir la chance de manger du boeuf à 1000 euros le kilogramme à tous les repas hein !

FAUX. On trouve très facilement de la viande atempura-poissonu Japon

Fin du suspens. Si vraiment le poisson, ce n’est pas pour vous. Sachez que vous trouverez très facilement de quoi manger au Japon. La viande qu’elle soit de porc, de poulet ou de boeuf est très présente. Vous la trouverez, mijotée, grillée, rôtie, frite voire même bouillie. Et puis vous trouverez également des plats végétariens.

La viande n’est pas destinée uniquement à la street food, on la trouve dans plein de restaurants petits ou grands.

 

J’ai terminé cet article sur 5 idées reçues sur la nourriture japonaise. J’aurais pu en citer davantage mais 5, c’est déjà pas mal. J’espère que cette nouvelle catégorie va vous plaire, j’ai plusieurs autres articles pour continuer cette série sur le voyage culinaire.

 

Dîtes moi ce que vous avez pensé de cet article en commentaire juste en dessous. Cela me fait toujours très plaisir d’interagir avec vous et de voir vos petits messages. Vous pouvez aussi me rejoindre sur facebook pour être informé des prochains articles, voir des photos et d’autres choses, pour ça il vous suffit de cliquer dans l’encadré à droite !

 

Je tiens à préciser qu’aucune des photo de cet article n’est ma propriété. Je les ai emprunté à des sites qui malheureusement ne citaient pas de crédits photo. Donc, si vous êtes l’heureux propriétaire de l’un de ces clichés, dites le moi ! Que je rende à César ce qui est lui-même !

 

13 thoughts on “Voyage culinaire au japon : 5 idées reçues sur la cuisine japonaise

    1. oh oui… je peux te dire qu’on n’avait absolument pas envie de revenir… et qu’on n’a qu’une seule envie c’est d’y retourner !!

  1. Cela me met l’eau à la bouche ! !
    Il va falloir que je félicite mon chéri, en lisant ton article je viens de me rendre compte qu’il met un peu de « Japon » quand il fait la cuisine. J’attends avec impatience tes prochains articles sur la cuisine japonaise. Pour l’instant je n’ai eu la chance de goûter que quelques biscuits et bonbons, mais c’est toujours ça et je ne désespère pas de m’y rendre un jour….

    1. ah ah ah comment ça il met « un peu de Japon » quand il cuisine ?? Ca m’intrigue ce bout de phrase !! Je te souhaite d’y aller, c’est vriment un pays incroyable !

  2. Les Japonais mangent surtout des sushi à nouvel an, comme nous on mangerait du foie gras par exemple ! Enfin je parle du bon sushi à 200 yens la pièce, parce que dans les combini ou dans les petites supérettes (ou dans les « halles » de la gare d’Ikebukuro) on en trouve très facilement et pour pas cher.

    Ce qui m’a surtout étonné c’est que non, les Japonais ne mangent pas que des trucs sains, il y a tellement de choses fris c’est dingue ! Mais c’est vrai que le pire des préjugé c’est « ils ne mangent de que du poisson » … ça se voit qu’ils n’ont jamais été dans un VRAI resto Japonais (ouai les brochettes de boeuf au fromage dégoulinant c’est pas Japonais pour moi XD) parce que les sukiyaki, les Shabu shabu, les tonkatsu et j’en passe … miam miam **

    1. ah ah Vampaiaa entièrement d’accord 🙂 je n’ai jamais mangé autant de friture de toute ma vie, mais on voit qu’elle est quand même plus saine là bas…
      Mais le décalage entre l’image que l’on a de la nourriture japonaise et ce qu’on trouve dans la rue est assez saisissant. Après, je pense qu’à la maison ça n’a rien à voir, car la gastronomie japonaise est très très très riche. Et la nourriture saine est quand même assez prépondérante… mais en se baladant ce n’est pas la première chose qui nous saute aux yeux !
      Le sushi à pas cher on n’a pas voulu tester 🙂 dans les kombini on a préféré prendre des onigiri et se faire un bon restaurant à sushi une fois 🙂 et je ne regrette absolument pas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *