Les dorayaki – dessert japonais aux azuki

Il y a quelques jours, je vous ai présenté un livre que j’avais adoré, qui s’appelle les délices de Tokyo. Je vous parlais alors des dorayaki cette fameuse pâtisserie japonaise fourrée à la pâte de haricots azuki, et dont voici la recette !

dorayaki au Anko ou pâte de haricots azuki
dorayaki au Anko ou pâte de haricots azuki

Pourquoi les dorayaki ?

Vous ne le savez peut être pas, mais alors que vous lisez ces quelques lignes, je suis peut être toujours au Japon. Voila qui explique pourquoi une recette « du monde » fait son entrée sur mon blog. Avant de partir en voyage, j’aime bien me faire un petit aperçu de ma destination surtout grâce à la littérature… et Les délices de Tokyo, m’ont vraiment donné une envie irrépressible de goûter des dorayaki.

Et aussi, la grande sentimentale que je suis, aime bien l’idée de vous écrire et que vous puissiez tester, alors que je suis à l’autre bout du monde, une recette que je suis sûrement en train de déguster sur place.

Mais qu’est ce qu’un dorayaki ?

dorayaki
dorayaki

Les dorayaki et les azuki

Je ne reviendrai que brièvement là dessus, car je vous ai déjà fait un petit topo la dernière fois.

Les dorayaki sont des pâtisseries japonaises. Il s’agit de deux pancakes, collés entre eux avec de l’Anko. L’Anko étant la pâte de haricots rouges, obtenue avec les azuki.

Cette pâte est connue au Japon, principalement sous deux formes, le Tsubuan (les haricots sont confis entiers avec le sucre) et le Koshian (les haricots sont alors broyés).

Anko - Tsubuan / Koshian - crédits photo Just One cookbook.com
Anko – Tsubuan / Koshian – crédit photo Just One cookbook.com

La recette que je vais vous présenter, est celle de Mathilde du blog Cuisine en bandoulière. Si vous aimez la cuisine et plus particulièrement la cuisine japonaise, ce blog est une vraie mine d’or. Et en plus j’adore les petits dessins de Mathilde.

Economat pour une dizaine de Dorayaki (une vingtaine de pancakes) :

  • 4 oeufs
  • 120g de sucre blond
  • 160g de farine
  • 2 cuillère à soupe de miel
  • un peu d’eau (facultatif)
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 350g de la pâte d’ Anko (ou une petite boîte achetée dans une épicerie asiatique)

Réalisation des Dorayakis

Etape 1 : La réalisation des pancakes

Mélangez les oeufs, le sucre, le miel, et le sel, jusqu’à ce que l’appareil soit mousseux. Ajoutez alors la farine et la levure chimique et remuez bien.

Ajoutez ensuite un peu d’eau afin que votre pâte ait la même consistance que de la pâte à pancakes ou de la pâte à gaufre.

dorayaki
dorayaki

Etape 2 : Cuisson des pancakes

Mettez un peu d’huile dans une poêle, et faites la chauffer. Une fois celle – ci chaude, déposez une cuillère à soupe de pâte à pancakes. Attendez un peu puis retournez votre pancake. Faites de même pour le reste de la pâte.

Trucs de Cocotte :

  • Ne vous inquiétez pas, votre crêpe va colorer très vite et très fortement, c’est tout a fait normal. La pâte contient beaucoup de sucre et du miel, et tout cela caramélise. Veillez quand même à ne pas les laisser brûler. (je me suis énervée sur les premiers, car je ne comprenais pas pourquoi ils brûlaient les uns après les autres… en fait ils ne brûlaient pas…)
  • Le bon moment pour retourner votre crêpe est lorsque ses bords se détachent de la poêle. La pâte est extrêmement molle, en les retournant trop tôt vous risquez de déformer votre joli rond de pâte et ça ne ressemblera plus à rien. (je le sais, je l’ai fait avant vous !)
  • je n’ai pas la patience de faire un pancake l’un après l’autre, généralement j’en fais cuire 3 ou 4 simultanément dans ma poêle.

Etape 3 : Montage des Dorayaki

Prenez un pancake, mettez une cuillère à café d’Anko au centre et étalez la en laissant une petite épaisseur au milieu. Posez un deuxième pancake par dessus.

dorayaki
dorayaki

Ce qu’on a pensé des Dorayaki :

J’ai été très étonné. Je m’attendais à une pâte à pancakes habituelle, et en fait la présence de miel change tout ! C’est très aromatique et un peu sucré quand même. On a hésité à les fourrer, ils sont tellement délicieux nature. Très moelleux et très goutu.

La pâte de haricots rouges a un goût très proche de la crème de marron. Donc si vous ne trouvez pas d’Anko, vous pouvez vous rabattre dessus, ce sera un très bon ersatz. Contrairement à la crème de marron, elle est beaucoup moins sucrée. On retrouve alors ce goût typique des pâtisseries asiatiques et japonaises, ce mélange qui n’est pas très sucré pour un palais occidental.

Bref on a adoré, et je suis sure que j’en referai à notre retour du Japon !

dorayaki
dorayaki

Vous connaissez les Dorayaki, ou l’Anko et vous voulez partager votre recette, ou si vous aimez cela, rejoignez moi sur la page facebook de Cocotte et écumoire et laissez moi un petit commentaire ! A très bientôt !

 

 

8 thoughts on “Les dorayaki – dessert japonais aux azuki

    1. ah ah Clémentine ! ton message me fait bien plaisir 🙂 Ecoute, après avoir goûté (après moultes et moultes recherches) des dorayakis au Japon, je confirme c’est vraiment très proche 🙂 Je suis terriblement fan de la pâte de harricots rouges et du coup j’en ai rapporté xD

  1. Oh, je rêve de visiter le Japon !
    La pâte d’haricots rouges m’intrigue beaucoup à force d’en entendre parler, mais je suis quelqu’un d’assez difficile en nourriture alors je ne sais pas si j’apprécierais 🙂 En tout cas les pancakes j’aime ça alors j’essaierais peut-être ta recette 😛

    1. he he 🙂 en fait c’est un peu comme de la crème de marron mais beaucoup moins sucrée 🙂 Pour faire une comparaison et te donner un ordre d’idée 🙂

  2. Merci pour cette découverte, je ne connais pas les dorayakis, et je n’ai pas encore testé la pâte d’azukis et pourtant ça me tente bien! Je note la recette, ça doit être vraiment super le voyage au Japon!!!

    1. pfiou c’était génial, et j’ai réussi à trouver des Dorayaki et c’était génial !!!! La pâte de haricots azuki sur place est exceptionnelle ! 🙂 si tu as l’occasion de tester je te recommande vivement ! C’est un peu comme de la crème de marron en beaucoup moins sucrée !

    1. bonjour Samar !! oui le gros avantage du Dorayaki, c’est que ça nous fait voyager, mais que c’est pas non plus trop loin 🙂 parce que tout le monde connaît le pancake !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *